مرحبا بكم
   
  MECHERIA
  Le thé Lettey El Kess
 
Le thé  Lettey    El Kess

D'OU VIENT LE MOT THÉ ? ~

Avant que le mot thé nous arrive dans la langue française, les feuilles de thé étaient nommées attey tey tcha, cha, tay et tee. Le mot thé vient du mot amoy (dialecte chinois) t'e. Cela date de l'époque où les navires hollandais rencontraient les jonques chinoises près du port d'Amoy, dans la province chinoise du Fuxian. Il devint thee en hollandais; comme les Hollandais furent les premiers à commercialiser le thé en Europe, l'infusion s'appela tee en allemand, te en italien, en espagnol, en danois, en norvégien, en suédois, en hongrois et en malais, tea en anglais, thé en français, teja en letton, tee en finlandais,tey en tamoul,ta en coréen, thay en cingalais, et Thea pour les scientifiques. Le mot mandarin cha s'adapte ch'a en cantonais et cha en portugais (lors du commerce avec Macao, qui parlait le cantonais), idem en persan, en japonais et en hindi; il se transforme thay en arabe, ja en tibétain, chay en turc et chai en russe.

LE THÉ BLANC

le thé vert de chine apprécié est celui de Chunmee de Shanghai, à cause de ses grandes feuilles brunes, de son goût et de son parfum particulier. Ce thé, commercialisé en Algerie sous le no 9371, est servi(sucré) dans une théière sur un plateau d'argent. Il est préparé avec la menthe et servi dans des verres de thé. Introduit en Algerie et offert sous forme de cadeau  par un voyageur danois ou hollandais, le thé vert de Chine reste jusqu'à ce jour un produit de base courant chez toute la population. Dans les maisons Algerienne, c'est à l'homme qu'il incombe de servir le thé. Pour le verser, il lève la théière trés haut au-dessus des verres, de façon à former une fine couche d'écume en surface.

  

Au sud algerien,(à Mecheria ,bien plus qu'une simple boisson chaude, le thé est tout un art de vivre.Le thé est, par excellence, la boisson universelle née de la rencontre de deux civilisations, de deux mondes : l'Orient et l'Occident. Breuvage cinq fois millénaire, à la fois sain, désaltérant et savoureux, le thé est la boisson la plus consommée après l'eau et représente aujourd'hui plus de trois milliards de consommateurs dans le monde. Qu'il soit vert, semi-fermenté, noir, fumé, parfumé à la menthe ou aux fleurs, glacé ou en sachets, sucré ou enrichi de beurre, on boit du thé dans le monde entier. Du thé Gongfu chinois au Five O'clock anglais, en passant par le Chanoyu japonais, le samovar russe ou encore le thé à la menthe maghrébin, l'homme, sur tous les continents, porte à ses lèvres une tasse ou un verre de thé selon des rites essentiels. Au Maroc, bien plus qu'une simple boisson chaude, le thé est tout un art de vivre. Au-delà des bouleversements du mode de vie, la chaleur de l'hospitalité demeure : le plus pauvre des montagnards offrira toujours un verre de thé à la menthe. Simplicité des gestes, cordialité de l'accueil, gaieté spontanée malgré les difficultés quotidiennes, tout cela contribue au charme insaisissable et émouvant du peuple marocain dont chaque parole et chaque geste sont régis par le sens de l'honneur et un profond sentiment religieux

Sample Photo 8

Le thé vert gage de santé

Des études épidémiologiques antérieures avaient fait pressentir les vertus anticancéreuses du thé vert. Le pourquoi n'était toutefois pas élucidé. Or, les chercheurs viennent de découvrir dans le thé vert une substance indibant une enzyme essentielle pour la progression du cancer .Pour leur croissance, les tumeurs nécessitent certaines enzymes capables de dégrader les tissus. Un représentant éminent de cette classe d'enzymes est l'urokinase, qui est produite en quantités importantes par la cellule cancéreuse. En l'inhibant, on parvient - du moins dans l'expérimentation animale - à réduire les tumeurs. Malheureusement tous les inhibiteurs de l'urokinase disponibles à ce jour entraînent de graves effets indésirables et n'entrent donc pas en ligne de compte comme substances thérapeutiques. Dans une nouvelle étude, les chercheurs ont donc porté leur attention sur un constituant du thé vert, le gallate d'éplgal/ocatéchol-3 (EGCG), qui ne se trouve pas dans le thé noir. Une comparaison avec un inhibiteur d'enzyme connu a montré que l'EGCG a une efficacité cytostatique moindre que ce produit, mais qu'il peut être consommé en quantités bien plus importantes sans avoir d'effets toxiques.

Nous ne résistons pas au plaisir de vous faire partager les devoirs du buveur de thé.

1. Le buveur de thé se doit d'être patient et exigent.
2. Le buveur de thé doit favoriser les notions d'harmonie et de respect avant de commencer à préparer le thé.
3. Le buveur de thé prépare sa boisson favorite dans les silence.
4. Le buveur de thé choisit le thé en fonction du moment de la journée où il va le boire, des hôtes avec qui il le boira, avant d'utiliser un service à thé qui lui corresponde.
5. Le buveur de thé veille à utiliser une eau particulière pour l'infusion : filtrée ou minérale mais la moins minéralisée qui soit.
6. Le buveur de thé fait chauffer l'eau dans une casserole ou une bouilloire électrique sans que la température ne dépasse 95 degrés(70 degrés pour les verts). L'eau doit frémir et non bouillir pour ne pas brûler les feuilles de thé.
7. Le buveur de thé choisit une théière adaptée au thé utilisé (céramique, faïence, porcelaine, fonte).
8. Le buveur de thé préfère utiliser chacune de ses théières pour une catégorie de thé spécifique. Une théière pour les thés noirs d 'Inde et de Ceylan, une autre pour les thés noirs (non fumés) de Chine, une autre encore pour les thés verts chinois ou japonais, et une autre pour le Earl Grey ou le Goût russe (thé aux sept agrumes).
9. Le buveur de thé prend soin de chauffer le fond de la théière quelques instants ( en versant de l'eau à l'intérieur, puis en la retirant) pour que celle-ci soit bien imprégnée d'une chaleur tournante. Ainsi, les feuilles de thé donnent toute leur puissance au contact de la vapeur qui se forme.
10. Le buveur de thé verse deux ou trois cuillers à café de thé environ (trois grammes minimum) dans le filtre à thé (coton ou papier)qu'il met en place dans la théière.
11. Le buveur de thé verse alors l'eau chaude sur les feuilles de thé jetées dans le filtre et les recouvre bien avant de poser le couvercle de la théière par-dessus.
12. Le buveur de thé calcule le temps nécessaire à l'infusion, en fonction du thé fermenté, du thé vert ou du thé semi-fermenté utilisé. Il peut calculer ce temps à l'aide d'une minuterie. Celui-ci varie de 2 minutes pour certains thés semi-fermentés, à 3 minutes pour un thé rouge (noir) ou certains thés verts, à 7 minutes pour un grand Oolong ou à 15 minutes pour un thé blanc de Chine.
13. Le buveur de thé boit une première gorgée pour tester le thé préparé. S'il n'est pas à sa convenance, il peut décider de la jeter ou, s'il le trouve trop " faible ", prolonger l'infusion. Il peut verser le thé dans une ou deux tasses et le reverser aussitôt après dans le filtre de la théière pour que les feuilles soient légèrement agitées. Il recommence alors à goûter l'infusion.
14. Le buveur de thé, ayant décidé d'arrêter l'infusion, retire le filtre à thé et sert alors les invités en veillant à ne remplir les tasses qu'aux trois quarts, ou même à la moitié pour certains grands thés de Chine (dans des bols minuscules, de préférence) afin de leur permettre d'exprimer tous leurs arômes.
15. Le buveur de thé veille attentivement à ce que chaque invité soit servi ou resservi quand il le souhaite.

ingrédients : 4 cuillères à thé de thé vert, 1 branche d'absinthe, eau, sucre
 
Faites chauffer de l'eau fraîche jusqu'à frémissement. Rincez le thé vert à l'eau chaude pour élimininer les impuretés et diminuer l'amertume du thé. Remettre le thé dans la théière versez l'eau. Ebouillantez un brin d'absinthe avec l'eau restante. Plongez le brin d'absinthe dans la théière, et agitez-le 4 ou 5 fois. Otez l'absinthe, laissez infuser le thé , sucrez et servez

On trouve l'absinthe chez les marchands de fruits et légumes du Maghreb, pendant les mois d'hiver. Cette plante, qui sert bien sûr à faire le célèbre apéritif, s(utilise aussi pour parfumer le thé. Comme son goût est très puissant, il suffit de l'agiter un peu dans le thé pour le parfumer, si elle infuse plus le thé sera imbuvable !




















 

































 


 
  Today, there have been 6 visitors (29 hits) on this page! MECHERIA EL MECHRIA  
 
=> Do you also want a homepage for free? Then click here! <=