مرحبا بكم
   
  MECHERIA
  légende et histoire
 

M E C H E R I A ( légende et histoire )

Publié le 24/03/2010 à 17:31 par mecheriamokeddem
M E C H E R I A  ( légende et histoire )

INTRODUCTION

 

          Je présente dans ce recueil, un certain nombre de textes en français à travers les époques de son histoire.

            Mon but est de mettre à la portée des curieux et de ceux qui s'intéressent au passé de cette petite ville un ensemble de textes choisis et peu accessibles parce que, publiés soit dans des revues spécialisées soit dans des ouvrages anciens et rares.

 

M E C H E R I A

   ( légende et histoire )

 

Au centre des Hauts-Plateaux oranais,à 75 kilomètres environ au sud de ces lacs demi-desséchés dénommés chotts , véritables déversoirs et réceptacles fangeux des eaux d'orages de cette haute région, se dresse une majestueuse montagne, presque boisée, courant du nord au sud. Elle n'appartient à aucun système.On l'appelle l'Antar. C'est un géant couché solitaire au milieu des mirages dans la vaste solitude. son assoupissement séculaire n'était jadis troublé que par de majestueux ouragans de poussière et les miaulements aigus des fauves acharnés a la curée sur le cadavre quelconque que l'évanouissement ou la mort leur livrait .

........................................................................................................

........................................................................................................

........................................................................................................

........................................................................................................

........................................................................................................

........................................................................................................

                         La 1259e année de l'hégire. le 1er mai 1882, un monstre animé d'une force invisible,un cheval de fer et de feu comme disent les arabes, hennit dans cette solitude , traînant à sa suite de lourds krares(chariots). Alors, cents bras,obéissant a une seule volonté, s'enfonçant dans la terre , creusent et organisent d'immenses magasins d'eau. cent autres envahissent l'Antar et abattent sans pitié les séculaires Thuyas, Genévriers, Betoum et Lentisques dont s'enorgueillissait l'Immobile géant.

          Sur ses propres entrailles s'élèvent trois blancs pavillons, d'ou la nuit, comme le jour, s'échappent des jets de lumière, vigies constantes, au regard alternatif, qui conversent avec leurs pareilles aux extrémités de l'horizon. La France recréait Mecheria.

           Du Ksar, il ne reste plus rien, mais le dernier coup de pioche qui lui fut porté a consacré son histoire par la découverte de quarante pièces d'or mat à six pans aux inscriptions arabes. A sa place s'élève la modeste villa (gourbis) Colonieu-Négrier et les bâtiments des subsistances militaires.

La source légendaire alimente les réservoirs du chemin de fer.

          La dernière tige de figuier a disparu hier sous la main, hélas ! trop barbare, d'un soldat conquérant.

          Mais le descendant de taieb, le caïd el-abid, a tenu à construire la première maison européenne du village futur. Encore une fois, la civilisation a vaincu la Barbarie.

          Mécheria ne sera jamais un séjour agréable et gracieux, mais le progrès des choses lui réserve d'être le premier centre commercial des Hauts-Plateaux et les âges. futurs lui décerneront le titre de capitale du sud.

 

                        27 Août 1882

 

BROUARD,

Sous-Lieutenant au 41e de Ligne

plus tard Sous-Lieutenant et Lieutenant au 2e Zouaves

 

 
  Today, there have been 6 visitors (52 hits) on this page! MECHERIA EL MECHRIA  
 
=> Do you also want a homepage for free? Then click here! <=